Comment réussir sans bac ?

Vous  vous retrouvez  en situation d’échec au bac … Ne vous en faites pas, plusieurs options s’offrent aux non-bacheliers. Selon votre votre profil et votre motivation, vous pouvez trouver une solution qui vous convienne  afin d’optimiser vos chances de réussir votre projet professionnel.

Redoublement stratégique

La meilleure solution à envisager est de repasser l’examen du bac car vous aurez de grandes chances de le réussir. Cette option est très recommandée pour les étudiants qui ont besoin du baccalauréat pour exercer la formation ou le métier qu’ils souhaitent faire. De plus, ça leur permettra de mieux réfléchir à leur réorientation et faire le point sur le choix de leur projet professionnel.

Bac libre

Repasser le bac en candidat libre peut être également une solution. Le bac libre peut être préparé sans aucune inscription en classe terminale. Cette option pourra être adoptée par les étudiants qui ne veulent plus fréquenter un établissement scolaire mais il faudra qu’ils soient motivés pour organiser ses révisions et réussir l’épreuve. Même en échouant au bac, les étudiants ont la possibilité de poursuivre leurs études supérieures. Dans le public ou le privé, l’enseignement professionnel oriente les étudiants vers les filières les plus demandées sur le marché de l’emploi.

Formation professionnelle : OFPPT

Plusieurs formations liées aux secteurs les plus porteurs sont proposées aux étudiants : Administration, gestion, commerce, informatique, tourisme, transport, aéronautique, audiovisuel, BTP, offshoring, textile et habillement, etc… Le cursus s’effectue sur une période de 2 ans pour décrocher un diplôme de technicien. A la fin de cette formation, ce diplôme peut être éventuellement prolongé dans des cursus en 3 ou 5 ans souvent proposés par des écoles privées.

Inscriptions aux écoles privées

Un certain nombre d’écoles privées admettent les non-bacheliers dans des cursus professionnels. En effet, il s’agit d’établissements privés qui délivrent des diplômes qui s’obtiennent dans des spécialités prisées. Ces diplômes débouchent sur des métiers dans  des domaines aussi variés que le commerce, la gestion, la communication, l’informatique, les arts, la santé,etc… Néanmoins, il est nécessaire de se renseigner sur les frais de scolarité ainsi que la qualification délivrée à la fin de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.